Normalement, elle se prépare sur une plaque à four (donc, c'est une grande tarte !) Faire un tas de farine (hi hi...). Ajouter une bonne pincée de sel. Ajouter du beurre coupé en petits morceaux (re-hi hi !!! Vive le pifomètre ! que ferait-on sans lui !!!). Ecraser un peu ce beurre. Ajouter un oeuf, un demi verre de sucre et environ un demi verre d'eau tiède. Mélanger le tout soigneusement (je sais, c'est une hérésie pour une soi-disant pâte ni sablée ni brisée...). Ajuster en farine et/ou en eau si besoin. Laisser reposer si on le temps ou la patience (si possible au frais). Etaler ensuite cette pâte au rouleau, elle se tient bien et est souple. On peut donc la faire très fine (c'est pourquoi on l'a malaxée ;)). L'étaler sur la plaque à four (un papier sulfurisé peut être pratique). Ensuite... éplucher des pommes et les couper en fines lamelles. Pour la plaque, prévoir au moins deux kilos. Les goldens sont parfaites : sucrées et tiennent bien à la cuisson. Ou des reinettes pour le petit goût acidulé (mais elles sont plus difficiles à couper finement, elles sont "cassantes"). Déposer les quartiers en ligne, dans le sens de la largeur (et ne pas lésiner sur la quantité ! : bien serrer les quartiers). Dans un bol mélanger sucre + canelle en poudre. Saupoudrer la tarte. Enfourner four chaud.